jeudi 11 février 2016

Retour de lecture ...Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux !



Dans les toutes dernières pages de mon roman, se trouve mon adresse courriel où le lecteur, s'il le souhaite, peut échanger librement avec moi...

Quelques courriels viennent parfois surprendre mon quotidien. Toujours bienveillants et m'encourageant dans mon travail d'écriture.

Je réponds toujours à chacun d'eux...


Merci à ce couple de lecteurs Micheline et Daniel rencontrés à l'occasion d'une dédicace lors de la sortie du recueil "Les Dames du Chemin" d'avoir poursuivi leur lecture avec mon roman...

Je vous livre ici, avec leur accord, leur ressenti...Merci à eux pour ce touchant retour de lecture et promis je continue l'aventure de l'écriture !!!

****


IL y a deux semaines je recevais votre nouveau livre en provenance de chez Cultura d'Auxerre; hier je me plongeais dans la lecture de celui-ci.
Je l'ai dévoré dans la journée avec seule interruption le repas du midi et quelques recherches dans le dictionnaire( a la recherche de la définition de certains mots que vous avez employé).
Il est excellent dans l'histoire des personnages et ainsi que votre vue de la guerre sur le terrain et les arrières;
Nous lecteurs , nous vivons des moments d’anxiété par rapport a la vie et les sentiments que vous donnez à vos personnages
Pour la guerre, elle même, je trouve que c'est le relief de celle ci.
Pour moi, ce livre m'a agréablement plu
Et comme tout bon lecteur, je suis allé à la dernière page pour voir le nombre de pages sans aucunement parcourir la fin. Je pense que cela est un outrage à l'écrivain.
Les pages défilent trop vite quand nous sommes plongés corps et âme dans cette formidable histoire.Pour mon compte personnel la terre peut s’arrêter de tourner que je ne le verrais pas tout de suite.
Maintenant il faut une suite donc le tome deux, car Louise doit connaitre son papa et nous sommes qu'en 1915 et la guerre n'est pas finie.
Nous lecteurs, nous sommes accrochés corps et âmes à votre stylo. Bon courage pour la suite.
Si un jour vous venez dans l'Yonne, faites moi signe car je désirerais que la page de garde soit dédicacée par vos soins.
Merci l'auteur, Merci Maryline.



D B M


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire